Défi n°2 : Boucles (d’économie) d’énergie locales

ÉNERGIE BRABANT WALLON lance 2 DÉFIS aux ENTREPRISES INNOVANTES

et met à disposition 3 M€ pour financer les projets les plus aboutis

Défi n°2 : Faire Économiser 100 GWh/an d’énergie aux pouvoirs locaux

 Le contexte : Les communes et autres pouvoirs publics restent de grands consommateurs d’énergie (chaleur, électricité, froid). Faute de la-maison-communalemoyens financiers suffisants, les pouvoirs locaux ne peuvent généralement ni investir dans des solutions efficaces visant à réduire leurs consommations énergétiques, ni migrer vers les énergies renouvelables. Les coûts énergétiques grevant chaque année de plus en plus leurs budgets, il convient de mettre les meilleures technologies à leur disposition avec des moyens de financement adaptés

L’objectif : Les solutions proposées doivent permettre d’économiser l’équivalent de 100 GWh par an, soit 100 000 MWh, soit en économie d’énergie, soit en production locale. Les gains économiques estimés pour les pouvoir publics se chiffreront aux alentours de 5 M€/an. Les solutions proposées doivent obligatoirement proposer un modèle d’affaires au coût le plus faible pour les pouvoirs publics concernés.

Les projets soutenus devront démontrer clairement comment et de combien ils augmentent l’autonomie énergétique de leurs clients. Les gains en énergie, CO2 et euros seront systématiquement calculés. Les projets d’énergie circulaire (biomasse locale,…) et favorisant les partenariats industriecentre sportifls avec des entreprises locales seront privilégiés à ceux faisant appel à des technologies importées. En cas d’équipements techniques, les projets proposant que la garantie étendue sur les pièces et le matériel soit à charge du prestataire pendant au moins 15 années seront privilégiés.

Les projets s’adressant à la fois au privé et au public sont autorisés pourvu que les deux business modèles soient décrits. Des conditions de commercialisation différentes sont autorisées, voire recommandées. Les segments publics auxquels les projets s’adressent seront clairement décrits.

Public Cible :

Les personnes morales porteuses de solutions, qu’elles soient déjà constituées en société ou non. La R&D est exclue du financement. Pour chaque projet les premiers clients doivent à minima avoir être identifiés, voire contractualisés.

Time to market : 2 à 12 mois maximum.

  • Montant : 1.500.000 € . Des montants de 250 à 500 k€/projets nous semblent pertinents.
  • Mode d’intervention : Prêt subordonné remboursé par prélèvement sur le chiffre d’affaires, prise de participation, prêt classique.
  • Les plans soumis doivent s’étaler sur au minimum 8 années.
  • Date limite pour rentrer ses candidatures : 1/6/2016.
  • Délai de libération des fonds : de 10 à 15 semaines selon mode d’intervention